Cercle Ariane
notation: +13+x

Envers et contre tout.


nadx.png

Cercle Ariane

Il y a des années de cela, des personnalités de génie, de véritables survivants des Backrooms provenant d'une multitude de petits groupes, mirent leurs efforts en commun. Ils avaient compris ce qui importait le plus. Face à un monde hostile et inconnu, il fallait garantir la sécurité, le bien commun. Ainsi naquit le Cercle Ariane, de la volonté de plusieurs groupes au départ insignifiant de garantir cette sécurité, par tous les moyens possibles. Aucune technologie n'est trop complexe, aucune méthode trop violente, pour garantir cet objectif.

Envers et contre tout, par delà les dangers, par delà la mort elle-même, nous remplirons notre mission.

Nous sommes le rempart.



Le Cercle Ariane est une faction francophone avec de nombreuses ramifications, dont l'objectif commun est de garantir la sécurité pour tous les vagabonds au sein des Backrooms. Ainsi, ils mènent simultanément des expéditions pour explorer et sécuriser des Niveaux inconnus, des campagnes de test et d'éradication d'entités, ou guerroient contre des factions représentant un danger pour le "bien commun".

Le Cercle voit en sa mission une sorte de "service public", une vision qui l'éloigne souvent d'autres groupes d'intérêt comme le B.N.T.G. Néanmoins, bien qu'ils ne cherchent pas à créer des alliances, leur but les a amenés à se rapprocher du M.E.G. Sans néanmoins y être directement affilié, le Cercle collabore avec ce dernier afin de profiter notamment de sa base de données et du matériel avancé de cette faction majeure. En retour, le Cercle consent à aider le M.E.G dans diverses opérations grâce à leur importante force de frappe.

Celles-ci forment autant de plus petites équipes qui, bien qu'appartenant toutes au CA, jouissent d'une autonomie totale. Au centre de l'organisation du groupe se trouve le Cercle Intérieur. Ce dernier se compose des vétérans fondateurs, ainsi que d'esprits brillants disposant de connaissances avancées dans de nombreux domaines. Le Cercle, par la difficulté de sa mission, est un groupe profondément technocrate, prêt à développer et utiliser toute sorte d'arme et de matériel pour parvenir à ses fins. Cette appréciation de la technologie s'est accentuée au fur et à mesure que de nouveaux esprits prometteurs ont été engagés. Aujourd'hui, chaque équipe du Cercle Ariane opère dans un domaine de prédilection qui leur est propre, mettant leurs formidables compétences au service non pas d'un groupe ou d'un individu, mais des Backrooms toutes entières.

Néanmoins, tout n'est pas parfait dans le Cercle. Bien que leur façade soit en apparence indestructible, en interne, de nombreuses tensions règnent. L'autonomie dont jouissent les équipes est une arme à double tranchant. De nombreuses milices désapprouvent mutuellement leurs méthodes, alors que le Cercle Intérieur, retranché dans ses convictions d’antan, éprouve des difficultés à s'adapter aux nouvelles problématiques de leur environnement qui, lui, est en constante évolution. Durant l'histoire mouvementée du Cercle, des équipes sont entrées en conflits, ont quitté le Cercle qui n'était pour eux que source de désillusions, parfois même devenant l'ennemi d'une cause qu'ils avaient autrefois jurés de défendre.

Mais s'il y a bien une qualité que le Cercle Ariane possède, c'est sa capacité à tant bien que mal endurer ces épreuves. Mais pendant combien de temps ? Si leur professionnalisme n'est plus à prouver, il en est de même de leur élitisme et de leur stagnation. Ces dernières années le Cercle semble perdre de sa superbe, sa gloire et sa puissance d’antan semblant s'éteindre, alors que certains semblent se satisfaire de rester au chaud dans leur base, loin des dangers, et de leur mission.


Histoire

L'histoire du Cercle Ariane débute en Juin 1998, date où deux petits groupes français ont décidé de joindre leurs forces afin de mieux remplir leur vision commune : la création d'une faction puissante et experte capable d'aider les plus démunis face aux multiples dangers des Backrooms. Bien que chacun utilisait des méthodes différentes, ils ont communément décidé de s'allier, mettant leurs capacités et leurs ressources en commun afin de garantir leur efficacité. A fur et à mesure, plusieurs autres groupes ont fusionnés avec ces derniers, dans un désir de joindre leur force et leur vision à cette noble cause commune. En trois ans, le Cercle Ariane comprenait déjà huit équipes, dirigées par huit vétérans qui travaillaient de concert pour garantir la sécurité des vagabonds.

Au fur et à mesure des années, le groupe a grandi et s'est diversifié en matière de champs d'actions. Il a également pu entrer en contact avec d'autres groupes, renforçant leurs moyens et leur notoriété. Néanmoins, dès le début, les vétérans étaient souvent en conflit sur les méthodes à utiliser pour arriver à leur fin. C'est notamment à cause des ces nombreux désaccords que, le 23 Septembre 2003 a été promulgué les accords du Niveau 4 (du nom du lieu de ratification), où l'ensemble des équipes existant à cet instant se sont engagées à se suffire à elles-mêmes, ne donnant aucun ordre aux autres et n'ayant aucun poids dans les discussions d’autres équipes. Néanmoins, au lieu d'améliorer les relations entre elles, ces accords n'ont fait que de creuser les différents entre les équipes et les vétérans eux-mêmes, pourtant alliés dans une lutte commune. Cela n'empêchait en revanche pas le groupe de se développer de manière extrêmement efficace, recrutant et entrainant de nouveaux individus et les introduisant aux coutumes du Cercle, mais n'acceptant que l'élite de ce que pouvait proposer les Backrooms en matière de soldats.

L'histoire du Cercle Ariane est riche en moments forts et en dates clés pour le devenir du groupe. La plupart des évènements n'incluent généralement que deux à trois équipes, et par conséquent n'ont pas eu beaucoup d'effets sur le devenir du Cercle à travers les années.

Structure

Le Cercle Ariane n'est pas une institution unique comme peut l'être le M.E.G. ou le B.N.T.G. Au contraire, il est composé d'une multitude de sous-groupes appelés équipes. Chaque équipe a été créée pour remplir un rôle précis, et est donc maître dans un domaine en particulier. L'équipe Hermès est par exemple spécialiste dans l'évolution en terrain inconnu et dans l'improvisation, là ou l'équipe Thanatos est passée maître dans tout ce qui touche au combat contre les entités hostiles et l'armement avec du matériel rustique, tentant de répliquer au mieux la mission initiale du Cercle.

Chaque équipe évolue à elle seule pour elle seule. Cela veut dire que, dans leur nature, aucune équipe ne peut forcer une autre à réaliser telle ou telle action. Cette directive avait initialement été décidée afin d'éviter qu'elles ne se ralentissent l'une l'autre, et ainsi les laisser évoluer dans ce qu'elles savent faire de mieux. Or, alors que le Cercle Ariane se développait, il est devenu clair que cette direction empêchait tout rapport de force ou d'autorité supérieure en cas de conflit interne entre les équipes.

La seule institution générale du Cercle est le Conseil des Vétérans. Celui-ci était à l'origine un groupe restreint composé des créateurs initiaux des premières équipes du Cercle. Néanmoins, avec l'augmentation du nombre d'équipes, le Conseil s'est développé en incluant les chefs ou les représentants de chaque équipe. Ce Conseil décide de l'avenir du Cercle dans son ensemble, en décidant par exemple de la création de nouvelles équipes. Il arrive également qu'il mettent en place des sanctions envers des équipes ou des individus, mais à cause de la place unique dont jouit chaque équipe, la sentence ne peut être reconnue que par ceux qui l'acceptent. Cela a apporté son lot de problèmes, voire dans le pire des cas ce qui a pu s'apparenter à une guerre civile, notamment lors de la dissolution ou la désofficialisation d'une équipe qui a été jugée comme étant trop radicale ou trop dangereuse envers le Cercle ou sa mission initiale.

Forces et faiblesses

La force principale du Cercle Ariane est sans aucun doute son professionnalisme. Même si le status unique de chaque équipe a avec le temps fait baisser les capacités de chacune d'entre elle en matière de combat pur, elles restent néanmoins des maîtres inconditionnels de leurs domaines. Cela permet au CA, dans une certaine mesure, d'être extrêmement polyvalent.

Néanmoins, cette polyvalence ne marche qu'en théorie. En effet, sans institution d'autorité supérieure, personne au CA ne peut forcer une équipe à s'engager dans un combat qu'ils refusent de réaliser. Bien que, dans la majeure partie des cas, les équipes s’exécutent en fonction des besoins. Il arrive qu'une équipe refuse la mission qui lui est confiée pour diverses raisons (besoin de repos, rivalités, ou simplement une estimation qu'ils ne sont pas apte à la réaliser). Cela reste rare, mais il arrive tout de même que des tensions naissent suite au refus d'une équipe d'en épauler une autre.

De plus, à cause du manque d'autorité supérieure, chaque équipe a avec le temps commencé à se recentrer sur ses propres intérêts plutôt que ceux du groupe dans son ensemble. En effet, bien qu'ils gardent en vue la même mission globale d'aider et de protéger les vagabonds au sein des Backrooms, les méthodes employées pour cela sont loin de faire l'unanimité. Pire encore, il arrive que deux équipes entrent en conflits au sujet de matériel ou d'un avant-poste, ou bien suite à des raisons plus vagues comme une "humiliation". Si le Conseil des Vétérans tente tant bien que mal de résoudre ces conflits, le fait que chaque équipe n'aie pas à s'immiscer dans le travail des autres rend toute punition ou sanction impossible, en plus d'exacerber les conflits entre les équipes.

Enfin, il est important de mentionner qu'avec tous ces conflits, le Cercle Ariane semble, depuis quelques années, stagner en matière de professionnalisme et de capacités. En effet, si le groupe dans son ensemble continue à être relativement respecté, il est clair que son image d’antan ne sied plus au Cercle actuel qui, par un manque de collaboration et par des conflits de visions, peine à évoluer en même temps que les Backrooms dans leur ensemble, ce qui risque, à terme, de mettre leur mission et le groupe même à mal.


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License